Formation feng shui à Grenoble, et autres arts corollaires

UNE ECOLE DE FENG SHUI à Grenoble : des cours et formations de feng shui pour tous les goûts.

Il est difficile de faire le choix de cours de feng shui dans toute l’offre de formations. Comment savoir si un cours de feng shui est valable ou pas ? Comme il est indiqué sur le site Felicity-Home, il y a sans doute autant de feng shui que d’experts feng shui, alors il en est de même pour les enseignants. Car le feng shui n’est pas une formation homologuée par l’Education Nationale ou autre certificateur. Tant mieux, car c’est un art ancien qui demande, au-delà d’une maîtrise technique minimum, bien d’autres qualités. Car à travers le feng shui, on aborde bien des sujets qui dépassent le feng shui de la maison pour arriver à de l’émotionnel ou à des thèmes nécessitant une bonne culture générale. Immobilier, finances, éducation, relation de couple, travail, régime alimentaire, etc, sont régulièrement abordés dans ma pratique et il s’agit de pouvoir répondre aux demandes, lesquelles, une fois exposées et comprises peuvent être résolues… avec ou sans feng shui, mais avec l’expert feng shui qui aura été sollicité ! Ainsi, on ne s’improvise pas professionnel de l’aide d’un claquement de doigts, or, le feng shui nous met dans cette situation.

Alors, pourquoi voulez-vous apprendre le feng shui ? Peut-être est-ce l’arbre qui cache la forêt ? Vous l’aurez compris, il s’agit de comprendre que le feng shui est à la fois un outil pour faire le feng shui de sa maison, de son bureau, de son salon, de sa chambre ou autre, et du développement personnel. Et c’est là que le consultant feng shui doit être performant. De tous les professeurs de feng shui que j’ai eus, c’est bien ceux qui avaient un niveau supérieur et un parcours de vie aux thématiques plurielles qui furent les plus intéressants. Alors que d’autres se disaient experts feng shui après un week-end de cours ; après tout, ils osent, alors que j’ai bien mis vingt ans à proposer une école de feng shui à Grenoble ! Certainement, nous n’avons ni les mêmes élèves, ni les mêmes objectifs !

Alors si vous cherchez des cours ou des formations de feng shui, en stage (modules en petits groupes) ou en individuel : c’est possible en région de Grenoble (ou ailleurs si vous m’invitez) ou à distance. Je m’emploie à vous apporter des éléments théoriques et méthodologiques selon :

  • mes références les plus qualitatives que j’ai pu aborder lors de mes propres formations en feng shui,
  • mes multiples lectures sur la pensée chinoise (Confucius, Lao Zi, Y-Jing, Bouddhisme…)
  • et de mes pratiques (Taï Chi Chuan, Qi Qong, Yi Jing, astrologie chinoise, diététique chinoise…)

Egalement, je partage aussi mes cas pratiques et je vous invite à travailler sur votre environnement, en utilisant le feng shui et les réflexions qui le sous-tendent. Généralement, il y a un avant et un après les cours de feng shui !

Plusieurs niveaux sont possibles, de l’initiation à la pratique professionnelle en tant que conseiller feng shui (même si c’est un métier peu recherché 🙂 Avant d’en arriver là, le feng shui est très intéressant pour prendre du recul par rapport à la façon dont on habite un lieu, pour aménager son intérieur, même si ce n’est pas de la décoration intérieure. C’est une façon de voir le monde qui peut vous conduire à une évolution personnelle.

Je vous attends pour une formation feng shui à Grenoble :

  • un stage de feng shui en même temps que vos vacances dans les Alpes,
  • des cours particuliers de feng shui,
  • des cours de feng shui en ligne ou par correspondance,
  • Eh non, les cours de feng shui ne sont pas gratuits ! Mais c’est toujours un bon investissement que de travailler pour soi. Et je propose aussi d’autres méthodes et formations en développement personnel dont l’astrologie chinoise (ba zi ou les quatre piliers du destin) : ce sera pour un autre article.

Envie de vous inscrire ? Contactez-nous.

Tri des documents bancaires : entre bon sens et feng shui

Bien que je chasse les choses inutiles régulièrement, et que tout soit bien rangé (sinon, on ne peut pas être une experte feng shui ou coach en rangement !), il reste toujours de quoi faire pour tout ce qui a été remisé au grenier ou à la cave. En ce temps de confinement, c’est l’occasion rêvée de faire du tri par le vide. C’est une opération qui demande plus d’efforts qu’on le pense car cela suppose d’aller remuer la poussière. Et avec celle-ci, les souvenirs remontent et des pans de nos vies nous reviennent comme un boomerang.

rangées de classeurs ring-binders-aligned-2654130_1280 Lire la suite

FENG SHUI 2020 et covid 19 : 4e lecture. Entrée dans le mois de mai, en astrologie, c’est le serpent de métal

Ce temps incroyable de confinement est désormais suffisant pour que l’on s’y habitue, et que sa sortie puisse même devenir pour certains une angoisse. Voulons-nous vraiment recommencer comme avant ? Bien sûr, des gens vivent mal leur « enferment » car c’est lié à des situations individuelles tellement dissemblables des uns et des autres : matérielle, financière, morale… mais globalement, cette offensive de « rester chez soi » face au covid 19 est loin de nous condamner à être de la chair à canon ! Peut-être que ces précieuses semaines ont-elles pu introduire de la nouveauté dans nos façons de faire et de penser. En tous cas, les énergies du mois de mai nous le permettraient.

Comme d’habitude, je vous rappelle que ces lignes sont un simple regard parmi bien des critères qui font les situations de vie. Mais s’il peut aider à vivre ces dernières, voici donc quelques éléments selon les énergies du feng shui 2020 et de la nouvelle charnière énergétique le 5 mai prochain.

J’essaie ici de ne pas être trop technique (mais je cite les énergies pour ceux qui les connaissent) et, afin que je ne sois pas trop répétitive, je vous invite à revoir mes textes précédents pour reprendre l’énergétique annuelle qui ne change pas jusqu’en février 2021.

Du changement : ou ça passe, ou ça casse.

En feng shui, pour mai, nous sommes à un « milieu », comme un palier. Nous venons d’avoir la visite pendant deux mois du Métal, lequel était renforcé par celui de l’année. Je ne reprends pas ici tout ce que cela suppose en matière de secteurs d’activités (finances, industries, machines comme celles du transport…) ou symbolique (coupure-rupture-concentration, décisions, monde, guerre…). Nous passons maintenant à la Terre, celle qui peut endiguer les flux, dès lors qu’on reprend l’image du covid comme un tsunami. Telle une montagne ou un barrage, elle est présente, elle a de la force, mais elle n’est pas facile à gérer. Ses côtés peu engageants peuvent se montrer comme :

  • des rigidités, de l’agressivité : chacun pourrait vouloir dire son mot et montrer son égo… plutôt qu’un pouvoir bienveillant. Alors que c’est « collectif » qu’il faut penser ;
  • un tourbillon d’opinions et d’actes, qui part dans tous les sens et déstabilise. Alors qu’il faut rester centré.

Quant au covid 19, est-ce que cela suffira à l’arrêter ? Dans le quotidien, il me semble que :

  • la prudence s’impose ; gardons nos masques et nos habitudes désormais prises pour se ravitailler et éviter les contacts,
  • évitons de crier avec les loups. Je suis assez étonnée que certains veuillent passer outre les préconisations d’un déconfinement progressif…
  • avez-vous envie de « reprendre comme en 14 » ? foncer n’est peut-être pas le bon acte qui serait plutôt de raisonner, de poser les choses pour voir au-delà, plus loin que ce confinement.

Mais ce moment présent est encore à savourer pour qui le peut. Occupons-nous de nos intérieurs (et de nos intériorités), faisons du tri par le vide : jamais nous n’aurons eu peut-être l’occasion de rester autant chez soi et d’en mesurer les contours. Tous ces actes permettent à du nouveau de venir. Et justement, l’été arrive le 6 mai (non, ce n’est pas une faute de frappe, c’est le calendrier énergétique qui est différent du nôtre 😊

Ce mois de mai apporte un élément nouveau au plan astrologie : le Feu. Il y a donc une certaine logique à ce que l’on piaffe pour sortir, car le feu, c’est l’extériorisation. Mais il comprend aussi du Métal (donc une résonance avec l’année) et de la Terre (dont nous venons de parler en feng shui mensuel). Sans vouloir être pessimiste, cela indique plutôt une sorte de continuation, mis à part la nouvelle énergie au demeurant très forte. Quelles peuvent être ses thématiques (impossible d’être exhaustive tant les exemples sont infinis) qui peuvent être en « positif » ou « négatif » (bien que rien ne soit vraiment comme tel) :

  • le visage -yeux- (les masques à porter),
  • la vitalité, la transparence, les révélations : sans doute que le déconfinement va faire l’objet de beaucoup d’annonces personnelles,
  • la chaleur : nul doute que la chaleur humaine va vouloir se manifester (pour autant, les effusions me semblent déconseillées). La chaleur peut provoquer la sécheresse (conséquences de celle qu’on a connu en mars et avril ?) ou les embrasements. Elle vient à bout du Métal : métaphoriquement, c’est par exemple une « révolte » face aux contraintes, ou une « mise en lumière » des cadres, gouvernances, stratégies…
  • l’intelligence, les concepts : peut-être pourrions-nous avoir de nouvelles idées pour améliorer notre monde par exemple.

L’enthousiasme, la joie ne manquent pas… de là à ce que le monde change vraiment, permettez-moi d’en douter.

A part être devin, on ne peut prédire l’avenir, mais nous pouvons agir sur notre présent qui construit demain. Rappelons-nous que, particulièrement cette année, nous ne devons pas perdre de vue le sens collectif. Nous sommes dans un début de cycle (de 12 ans), et il serait dommage de n’en rester qu’à ses premiers mois : il est bon de voir plus large si l’on veut vraiment changer quelque chose dans notre monde. Car si l’on va extérioriser en ce joli mois de mai notre liesse et nos rancoeurs, ce sera somme toute sur nous-mêmes et sur l’instant présent du confinement. Alors que ce qui nous est proposé, dans une énergie plus globale (cf mon livret feng shui 2020 sur notre « grand cycle » jusqu’en 2024), c’est d’avoir un changement de paradigme. L’alerte covid 19 a pu éveiller des consciences, mais sera-ce suffisant ? Le signe du serpent peut allier des contraires, transmuter des forces. En ce mois de mai 2020, nous avons de bons ingrédients pour faire quelque chose : la clarté, l’éclairage suffisant et la capacité de décision, la vision stratégique (c’est-à-dire loin dans le temps et l’espace). Il y a de la sagesse possible, qu’elle vous profite au plan individuel afin que la société s’en ressente.  Et si c’était ce que le corona nous apprenait ? Il est passé par ici… ne repassera-t-il pas par là pour nous faire rester vigilant ? C’est fort possible. Gardons confiance et notre sang-froid, adoptons le salut asiatique, peut-être en serons-nous plus attentifs qu’avec des embrassades superficielles… en deux mois, nous avons tant progressé ! Les oiseaux rechantent, l’air est respirable, les assurances et les ménages font des économies, nous sommes moins malades, nous avons repris ou appris des savoirs efficaces, le temps nous est apparu nouveau… et vous qu’avez-vous appris ? quel renouveau voulez-vous faire advenir pour vous, en vous, chez vous et ailleurs ?

Références précédentes :

 

Tendance : le coup de jeune de l’astrologie

Quelle ne fût pas ma surprise de lire ce titre (TENDANCE : LE COUP DE JEUNE DE L’ASTROLOGIE) dans le magazine des Echos week-end (n° 206 des 7 et 8 mars 2020). Car même si ce supplément de fin de semaine est un peu plus léger que son journal, on ne peut pas dire que cette édition n’est pas sérieuse. Qu’est-ce que ça fait du bien de voir que l’on (re)parle de l’astrologie, et pas pour en dire trop de mal ! Car, si j’ai toujours eu les astres dans mon cœur, dans une société qui se veut cartésienne, il devient de plus en plus difficile d’en causer.

phases of the moon

Photo de Alex Andrews sur Pexels.com

Il y a quelques années encore, nous avions en fin d’année Elisabeth Teissier ou d’autres astrologues qui nous parlaient du climat astral pour l’année à venir et ça passait à la télé. Lire la suite

Un livre de fond sur le feng shui : réflexions d’aujourd’hui sur une sagesse ancienne

Depuis toujours j’ai été attirée par les arts traditionnels rangés dans l’ésotérisme ou la parapsychologie, ainsi qualifiés et proscrits par une société qui se veut rationnelle. Pourtant, ne se prive-t-elle pas là d’outils fort intéressants ? Car ils sont des supports de développement personnel, d’aides à la décision et autres connaissances de soi, qui complètent, voire devancent, ceux de sciences plus admises comme la psychologie. Mais il ne s’agit pas non plus de tomber dans la déraison ou le charlatanisme. Lire la suite

FENG SHUI 2020 et covid 19 : 3e lecture. Passage de mars à avril 2020, on évolue… tout en conservant les mêmes énergies !

Ceci est une lecture, parmi tant d’autres disciplines et possibilités, de notre situation inédite de confinement : trois semaines déjà (et un peu plus pour l’est de la France). Je continue donc à m’occuper et à partager avec vous ma lecture des énergies chinoises selon le feng shui 2020, et aussi celles du ciel. Je vous invite à reprendre les deux précédentes, histoire de vérifier que mon interprétation était cohérente avec ce que nous vivons 😊

Ce 5 avril 2020, nous sommes à une charnière énergétique car nous changeons de mois (oui, il y a un décalage avec notre calendrier grégorien…) : de mars, nous passons à avril (pour aller jusqu’au 5 mai). Nous aurions pu penser qu’il y avait du nouveau, mais je préfère commencer par ce qui ne change pas ! Lire la suite

Feng shui annuel : 2020, ça commence le 5 février !

Cela devient le rendez-vous chaque année : écrire sur le feng shui annuel. Car si chaque habitat a ses énergies propres, à établir selon plusieurs critères d’orientation et de temporalité (par conséquent, impossible à faire dans un ouvrage s’adressant au grand nombre), on sait aussi que l’énergie, à tout moment, s’installe et évolue dans les espaces. Il en est ainsi pour les heures, les jours, les mois, les ans, etc. Avec l’énergie de l’année, nous pouvons donner quelques tendances car elle est présente suffisamment longtemps dans les logis pour que ces dernières se montrent éventuellement. Lire la suite

Confinement covid 19 : se relaxer avec l’hypnose

Pendant ce confinement involontaire, mais volontaire, il est important de garder son calme.

C’est ainsi que m’est venue l’idée de vous proposer des podcasts de « relaxation hypnotique ». Je ne sais pas si ce concept existe, mais pour moi, il va vous faire profiter de tout ce que j’ai appris au fil de mes pratiques. Ainsi, se mêlent divers outils, documents, livres, savoirs et expérimentations que j’ai pu rencontrer dans mes expériences professionnelles et personnelles.

La structure de chaque séance s’appuie sur l’hypnose éricksonienne pour son déroulement car c’est une méthode que je connais bien. Néanmoins, ce n’est pas une séance d’hypnose à proprement parler car elle ne traite d’aucune question personnelle (pour cela, un rendez-vous est nécessaire). Il s’agit ici de s’adresser au plus grand nombre et l’objectif est de prendre un temps de pose, de calme, de recentrage : si cela vous permet déjà cela, ce n’est pas si mal. Pour le reste, c’est à dire une forme d’évasion, de déconnexion, de détente profonde, ce ne sera peut-être pas pour tout de suite : tout dépend de chacun, de sa réceptivité, de son habitude de pratique.

Relaxation hypnose

Bien chez soi, bien en soi

Lire la suite

Covid 19 (2e lecture) : utiliser l’énergie « feng shui 2020 » au mieux

Ceci est une lecture, parmi tant d’autres disciplines et possibilités, de notre situation inédite de confinement. Elle est réalisée selon des arts traditionnels de la « pensée chinoise » pour laquelle je suis loin d’être érudite mais dont je connais quelques éléments que j’ai envie de vous partager. J’espère que cette approche vous apportera des indices et petites aides pour passer le temps du confinement, au sens propre du terme, tout comme au figuré. Lire la suite

Gardons confiance, le covid 19 passera (1ère lecture)

Cet article a été publié initialement sur le blog d’Estelle à Simone

Dans mon guide pratique du feng shui 2020, je me suis risquée à la prospective, c’est-à-dire à des tendances dominantes des énergies du monde (et non des prédictions) selon la lecture de l’espace et du temps avec les arts taoïstes. Dans la situation actuelle relative à la pandémie du covid 19 (j’ai du mal à lui mettre une majuscule mais je le nomme quand même puisqu’il n’est plus Corona Virus anonyme !), j’ai envie de faire le lien avec mes écrits afin de vous encourager à suivre les consignes pour le contrer. Lire la suite