Le Ciel d’Ukraine en astrologie chinoise

Le 24 février 2022 à 5 heures 48 à Moscou, les troupes de Vladimir POUTINE envahissait l’Ukraine. Voici brièvement le contexte retracé par le journal « Le Parisien.fr » :

« 24 février : début de l’invasion russe.

5h48, Moscou. Vladimir Poutine, assis derrière son bureau en bois, annonce lors d’une allocution à la télévision le début de l’invasion russe. « J’ai pris la décision d’une opération militaire spéciale », dit-il froidement. Les mots sont forts, le débit rapide et le visage grave. Il dénonce la « dénazification de l’Ukraine » et le « génocide » orchestré par le pouvoir ukrainien contre les séparatistes prorusses dans le Donbass, à l’est du pays.

L’intervention du chef du Kremlin intervient trois jours après sa reconnaissance des républiques séparatistes prorusses de Donetsk et de Lougansk (21/02/2022 à 20 h 40). Elle signe le début de la guerre en Ukraine et les premiers bombardements. Kiev, Marioupol, Donetsk, Kharkiv, Odessa : les principales villes du pays se réveillent sous le feu des explosions. Pendant que l’effroi gagne l’Ukraine et le monde, les convois de troupes russes pénètrent dans le pays depuis le nord, l’est et la Crimée annexée. »

Les forces vives du printemps (Primevères Pixabay)

Hélas, cet homme a pris la face sombre des énergies annuelles dont je vous parlais dans mon livret « Feng Shui 2022 année du Tigre » : foncer, seul et en faisant fi des autres, déployer la férocité, tenir à ses idées, etc. J’ai déjà fait plusieurs articles au sujet de 2022 pleine de forces vives qui ont toujours les défauts de leurs qualités. Me voilà encore à me sentir poussée à comprendre et décortiquer la situation conflictuelle à l’aulne des énergies chinoises. Car dans mes pages, j’évoquais les questions de territoires ou de migrations qui pourraient être des thèmes de cette année, parmi bien d’autres. Quelle illustration avec cette guerre en Ukraine…  Et l’on voit aussi la face lumineuse de 2022 à quelques exceptions près : l’aide humanitaire, l’unanimité des condamnations des actes de la Russie, la générosité des dons pour le pays agressé, la nouvelle donne de l’Europe qui tout à coup s’unit pour défendre la paix alors que cela fait des décennies que les ergotages la paralysait.

Lire la suite

FENG SHUI 2022 Année du TIGRE D’EAU

L’énergie (le Qi des Chinois) est constamment en mouvement. Comment la comprendre alors, et interagir avec elle ? Les arts du Tao, comme le Feng Shui ou l’astrologie chinoise, l’ont « modélisé » avec des cycles. Ceux-ci nous donnent des indications, tant dans l’espace que sur la temporalité, pour se positionner au mieux. Prenons ici le cycle annuel 2022 pour tenter quelques conjectures. Ceci représente bien sûr des généralités et n’est pas comparable à une étude personnalisée Feng Shui des lieux (maisons, appartements, espaces de travail par exemple) ou des personnes (thème énergétique pour mieux se connaître). Mais c’est déjà ça !

Le Tigre près de l’eau
Lire la suite

Coaching : mini bilan de vie avec l’astrologie

L’astrologie peut nous aider dans bien des domaines. Quelle que soit son origine, indienne, chinoise, tibétaine, arabe ou plus proche de nous, elle nous permet d’identifier des périodes qui sont plus ou moins propices à nos projets. Elle décortique nos temps sous forme de cycles et je vous propose d’écrire ici sur les 44 ans de relations entre Uranus et Saturne. Un grand merci à Sylvie Lafuente, astrologue à Grenoble, qui l’a parfaitement expliqué dans sa conférence annuelle (04/12/2021) sur laquelle je me fonde ici.

Bilans de compétences – coaching http://www.orientation-felicity.fr
Photo de Karolina Grabowska sur Pexels.com
Lire la suite

Les couleurs de l’année 2021 de Pantone en accord avec le Feng Shui et l’astrologie chinoise

Chaque année, après une analyse minutieuse des tendances, le Pantone Color Institute annonce sa « couleur de l’année », la teinte que l’on retrouvera déclinée à toutes les sauces : de notre dressing à notre cuisine. En 2021, le célèbre nuancier n’a visiblement pas su choisir et met à l’honneur deux teintes radicalement opposées : le gris Ultimate et le jaune Illuminating.

Couleur de l'année 2021 par Pantone
Lire la suite

FENG SHUI 2020 et covid 19 (5e lecture) : gagnons en confiance.

Je viens de relire mes quatre articles précédents sur la covid 19 à l’aulne du feng shui et de l’astrologie chinoise. Je n’ai pas trop blêmi en parcourant mes propos. Car c’est toujours un risque de donner des tendances que chacun prend pour argent comptant alors que mon objectif est plus de donner une lecture pour aider à prendre la meilleure posture.

Cet été, j’ai travaillé sur mon livret FENG SHUI 2021 (bientôt dans toutes les librairies) et bien sûr j’ai aussi examiné notre crise sanitaire avec la future énergie annuelle des espaces et celle de l’année du Buffle de Métal. Ce sera la continuité globalement de cette année, mais avec une force constructive qui, je l’espère de tous mes vœux, n’ira pas sur son côté obscur —rigidité, conservatisme trop forts entre autres. Notre Président Emmanuel Macron nous y a subtilement préparé en indiquant dans son allocution d’il y a quelques jours que « nous en avions au moins jusqu’à la moitié de l’an prochain ». J’ai trouvé que son discours était bien dans les énergies dominantes un peu décortiquées dans mes précédentes lectures. Je ne sais pas s’il est conseillé sur ce plan ou si sa propre intuition le fait ramer juste, mais ses mots me paraissaient dans le flux à enfourcher.

Gardons confiance
Lire la suite

Le Disque de Jade : une saga avec un peu de métaphysique chinoise

C’est le genre de roman qu’on lit en été car on a le temps : trois tomes de 500 pages environ chacun, ce n’est pas rien. A moins que l’on ait envie de dépaysement et d’histoire, alors on s’y atèle pour découvrir la Chine ancienne au temps des Royaumes Combattants, soit quelques 500 ans avant Jésus-Christ.

Lire la suite

Le lin, un matériau feng shui

D’abord, il y a cette couleur d’un bleu unique, entre ciel et parme, de la fleur de lin. C’est en légère contradiction avec l’Albâtre, nom de cette côte normande ou la plante fleurit en nombre. Qu’importe, le lin se plait au bord de la Manche, et se (re)fait une santé vers cette mer : son cours augmente car ses fibres textiles sont de plus en plus demandées, alors, les agriculteurs se (re)mettent à la cultiver.LIN CHAMP DE Pixabay fields-3500447_960_720

Car le lin est un matériau connu depuis fort longtemps. Lire la suite

Formation feng shui à Grenoble, et autres arts corollaires

UNE ECOLE DE FENG SHUI à Grenoble : des cours et formations de feng shui pour tous les goûts.

Il est difficile de faire le choix de cours de feng shui dans toute l’offre de formations. Comment savoir si un cours de feng shui est valable ou pas ? Comme il est indiqué sur le site Felicity-Home, il y a sans doute autant de feng shui que d’experts feng shui, alors il en est de même pour les enseignants. Car le feng shui n’est pas une formation homologuée par l’Education Nationale ou autre certificateur. Tant mieux, car c’est un art ancien qui demande, au-delà d’une maîtrise technique minimum, bien d’autres qualités. Car à travers le feng shui, on aborde bien des sujets qui dépassent le feng shui de la maison pour arriver à de l’émotionnel ou à des thèmes nécessitant une bonne culture générale. Immobilier, finances, éducation, relation de couple, travail, régime alimentaire, etc, sont régulièrement abordés dans ma pratique et il s’agit de pouvoir répondre aux demandes, lesquelles, une fois exposées et comprises peuvent être résolues… avec ou sans feng shui, mais avec l’expert feng shui qui aura été sollicité ! Ainsi, on ne s’improvise pas professionnel de l’aide d’un claquement de doigts, or, le feng shui nous met dans cette situation.

Alors, pourquoi voulez-vous apprendre le feng shui ? Peut-être est-ce l’arbre qui cache la forêt ? Vous l’aurez compris, il s’agit de comprendre que le feng shui est à la fois un outil pour faire le feng shui de sa maison, de son bureau, de son salon, de sa chambre ou autre, et du développement personnel. Et c’est là que le consultant feng shui doit être performant. De tous les professeurs de feng shui que j’ai eus, c’est bien ceux qui avaient un niveau supérieur et un parcours de vie aux thématiques plurielles qui furent les plus intéressants. Alors que d’autres se disaient experts feng shui après un week-end de cours ; après tout, ils osent, alors que j’ai bien mis vingt ans à proposer une école de feng shui à Grenoble ! Certainement, nous n’avons ni les mêmes élèves, ni les mêmes objectifs !

Alors si vous cherchez des cours ou des formations de feng shui, en stage (modules en petits groupes) ou en individuel : c’est possible en région de Grenoble (ou ailleurs si vous m’invitez) ou à distance. Je m’emploie à vous apporter des éléments théoriques et méthodologiques selon :

  • mes références les plus qualitatives que j’ai pu aborder lors de mes propres formations en feng shui,
  • mes multiples lectures sur la pensée chinoise (Confucius, Lao Zi, Y-Jing, Bouddhisme…)
  • et de mes pratiques (Taï Chi Chuan, Qi Qong, Yi Jing, astrologie chinoise, diététique chinoise…)

Egalement, je partage aussi mes cas pratiques et je vous invite à travailler sur votre environnement, en utilisant le feng shui et les réflexions qui le sous-tendent. Généralement, il y a un avant et un après les cours de feng shui !

Plusieurs niveaux sont possibles, de l’initiation à la pratique professionnelle en tant que conseiller feng shui (même si c’est un métier peu recherché 🙂 Avant d’en arriver là, le feng shui est très intéressant pour prendre du recul par rapport à la façon dont on habite un lieu, pour aménager son intérieur, même si ce n’est pas de la décoration intérieure. C’est une façon de voir le monde qui peut vous conduire à une évolution personnelle.

Je vous attends pour une formation feng shui à Grenoble :

  • un stage de feng shui en même temps que vos vacances dans les Alpes,
  • des cours particuliers de feng shui,
  • des cours de feng shui en ligne ou par correspondance,
  • Eh non, les cours de feng shui ne sont pas gratuits ! Mais c’est toujours un bon investissement que de travailler pour soi. Et je propose aussi d’autres méthodes et formations en développement personnel dont l’astrologie chinoise (ba zi ou les quatre piliers du destin) : ce sera pour un autre article.

Envie de vous inscrire ? Contactez-nous.

Tri des documents bancaires : entre bon sens et feng shui

Bien que je chasse les choses inutiles régulièrement, et que tout soit bien rangé (sinon, on ne peut pas être une experte feng shui ou coach en rangement !), il reste toujours de quoi faire pour tout ce qui a été remisé au grenier ou à la cave. En ce temps de confinement, c’est l’occasion rêvée de faire du tri par le vide. C’est une opération qui demande plus d’efforts qu’on le pense car cela suppose d’aller remuer la poussière. Et avec celle-ci, les souvenirs remontent et des pans de nos vies nous reviennent comme un boomerang.

rangées de classeurs ring-binders-aligned-2654130_1280 Lire la suite

FENG SHUI 2020 et covid 19 : 4e lecture. Entrée dans le mois de mai, en astrologie, c’est le serpent de métal

Ce temps incroyable de confinement est désormais suffisant pour que l’on s’y habitue, et que sa sortie puisse même devenir pour certains une angoisse. Voulons-nous vraiment recommencer comme avant ? Bien sûr, des gens vivent mal leur « enferment » car c’est lié à des situations individuelles tellement dissemblables des uns et des autres : matérielle, financière, morale… mais globalement, cette offensive de « rester chez soi » face au covid 19 est loin de nous condamner à être de la chair à canon ! Peut-être que ces précieuses semaines ont-elles pu introduire de la nouveauté dans nos façons de faire et de penser. En tous cas, les énergies du mois de mai nous le permettraient.

Comme d’habitude, je vous rappelle que ces lignes sont un simple regard parmi bien des critères qui font les situations de vie. Mais s’il peut aider à vivre ces dernières, voici donc quelques éléments selon les énergies du feng shui 2020 et de la nouvelle charnière énergétique le 5 mai prochain.

J’essaie ici de ne pas être trop technique (mais je cite les énergies pour ceux qui les connaissent) et, afin que je ne sois pas trop répétitive, je vous invite à revoir mes textes précédents pour reprendre l’énergétique annuelle qui ne change pas jusqu’en février 2021.

Du changement : ou ça passe, ou ça casse.

En feng shui, pour mai, nous sommes à un « milieu », comme un palier. Nous venons d’avoir la visite pendant deux mois du Métal, lequel était renforcé par celui de l’année. Je ne reprends pas ici tout ce que cela suppose en matière de secteurs d’activités (finances, industries, machines comme celles du transport…) ou symbolique (coupure-rupture-concentration, décisions, monde, guerre…). Nous passons maintenant à la Terre, celle qui peut endiguer les flux, dès lors qu’on reprend l’image du covid comme un tsunami. Telle une montagne ou un barrage, elle est présente, elle a de la force, mais elle n’est pas facile à gérer. Ses côtés peu engageants peuvent se montrer comme :

  • des rigidités, de l’agressivité : chacun pourrait vouloir dire son mot et montrer son égo… plutôt qu’un pouvoir bienveillant. Alors que c’est « collectif » qu’il faut penser ;
  • un tourbillon d’opinions et d’actes, qui part dans tous les sens et déstabilise. Alors qu’il faut rester centré.

Quant au covid 19, est-ce que cela suffira à l’arrêter ? Dans le quotidien, il me semble que :

  • la prudence s’impose ; gardons nos masques et nos habitudes désormais prises pour se ravitailler et éviter les contacts,
  • évitons de crier avec les loups. Je suis assez étonnée que certains veuillent passer outre les préconisations d’un déconfinement progressif…
  • avez-vous envie de « reprendre comme en 14 » ? foncer n’est peut-être pas le bon acte qui serait plutôt de raisonner, de poser les choses pour voir au-delà, plus loin que ce confinement.

Mais ce moment présent est encore à savourer pour qui le peut. Occupons-nous de nos intérieurs (et de nos intériorités), faisons du tri par le vide : jamais nous n’aurons eu peut-être l’occasion de rester autant chez soi et d’en mesurer les contours. Tous ces actes permettent à du nouveau de venir. Et justement, l’été arrive le 6 mai (non, ce n’est pas une faute de frappe, c’est le calendrier énergétique qui est différent du nôtre 😊

Ce mois de mai apporte un élément nouveau au plan astrologie : le Feu. Il y a donc une certaine logique à ce que l’on piaffe pour sortir, car le feu, c’est l’extériorisation. Mais il comprend aussi du Métal (donc une résonance avec l’année) et de la Terre (dont nous venons de parler en feng shui mensuel). Sans vouloir être pessimiste, cela indique plutôt une sorte de continuation, mis à part la nouvelle énergie au demeurant très forte. Quelles peuvent être ses thématiques (impossible d’être exhaustive tant les exemples sont infinis) qui peuvent être en « positif » ou « négatif » (bien que rien ne soit vraiment comme tel) :

  • le visage -yeux- (les masques à porter),
  • la vitalité, la transparence, les révélations : sans doute que le déconfinement va faire l’objet de beaucoup d’annonces personnelles,
  • la chaleur : nul doute que la chaleur humaine va vouloir se manifester (pour autant, les effusions me semblent déconseillées). La chaleur peut provoquer la sécheresse (conséquences de celle qu’on a connu en mars et avril ?) ou les embrasements. Elle vient à bout du Métal : métaphoriquement, c’est par exemple une « révolte » face aux contraintes, ou une « mise en lumière » des cadres, gouvernances, stratégies…
  • l’intelligence, les concepts : peut-être pourrions-nous avoir de nouvelles idées pour améliorer notre monde par exemple.

L’enthousiasme, la joie ne manquent pas… de là à ce que le monde change vraiment, permettez-moi d’en douter.

A part être devin, on ne peut prédire l’avenir, mais nous pouvons agir sur notre présent qui construit demain. Rappelons-nous que, particulièrement cette année, nous ne devons pas perdre de vue le sens collectif. Nous sommes dans un début de cycle (de 12 ans), et il serait dommage de n’en rester qu’à ses premiers mois : il est bon de voir plus large si l’on veut vraiment changer quelque chose dans notre monde. Car si l’on va extérioriser en ce joli mois de mai notre liesse et nos rancoeurs, ce sera somme toute sur nous-mêmes et sur l’instant présent du confinement. Alors que ce qui nous est proposé, dans une énergie plus globale (cf mon livret feng shui 2020 sur notre « grand cycle » jusqu’en 2024), c’est d’avoir un changement de paradigme. L’alerte covid 19 a pu éveiller des consciences, mais sera-ce suffisant ? Le signe du serpent peut allier des contraires, transmuter des forces. En ce mois de mai 2020, nous avons de bons ingrédients pour faire quelque chose : la clarté, l’éclairage suffisant et la capacité de décision, la vision stratégique (c’est-à-dire loin dans le temps et l’espace). Il y a de la sagesse possible, qu’elle vous profite au plan individuel afin que la société s’en ressente.  Et si c’était ce que le corona nous apprenait ? Il est passé par ici… ne repassera-t-il pas par là pour nous faire rester vigilant ? C’est fort possible. Gardons confiance et notre sang-froid, adoptons le salut asiatique, peut-être en serons-nous plus attentifs qu’avec des embrassades superficielles… en deux mois, nous avons tant progressé ! Les oiseaux rechantent, l’air est respirable, les assurances et les ménages font des économies, nous sommes moins malades, nous avons repris ou appris des savoirs efficaces, le temps nous est apparu nouveau… et vous qu’avez-vous appris ? quel renouveau voulez-vous faire advenir pour vous, en vous, chez vous et ailleurs ?

Références précédentes :